mardi 2 août 2011

Joli son, grands moments

Les gensses qui me connaissent le savent bien, je recherche désespérément de quoi me marrer un bon coup ou de quoi m'émouvoir, et parfois les deux. En l'absence de contenu personnel à vous présenter, faute de temps pour mettre en forme ce que j'ai produit dernièrement, et compte tenu du fait que je me suis bouffé pas mal de presse indépendante, plus le deuxième tome du fabulouss duo Ilium/Olympos de Dan Simmons, monstre sacré s'il en est dans mon panthéon personnel, bah je suis un peu sec pour vous.

Mais faut quand même que vous écoutiez ce joli morceau, que je vous ai peut-être déjà bloggouillé, ou pas, chais pu. C'est du Yat-Kha dans le texte, c'est juste magnifique, et ça s'écoute avec une sono apte à restituer proprement les basses, s'il vous plaît :


Et puis il faut aussi que vous vous fassiez un bon shoot d'Oldelaf, parce qu'Oldelaf, avec ou sans Monsieur D. (ce qui n'est pas sans nous rappeler les formidables aventures de/sans Lapinot), bah c'est d'la boulettasse atomique.

Number ouane, la tristitude (y'a de la pub sur cette vidéo, mais l'intro du morceau n'est visible nulle part ailleurs pour l'instant) :




Number two, "J'ai chaud", un morceau très triste sur l'expérimentation animale en milieu adolescent :


Number fri, "Les barres technos", avec un +1 pour les Milky Way :

C'est-y-pas du bon matos, ça, ma bonne dame ? Hein ? Baaaaaaaah bien sûr que si !

--G4rF--

1 commentaire:

korsani a dit…

Dis, ca te dirait pas de 'couper' tes billets afin que la page de garde de ton blog soit bien moins lourde à charger ?